Bakhita, cette sainte que j’ai adoré détester

L'histoire narrée comme une publicité, la muselière vissée aux écrits des concerné.e.s. Un salut révoltant. Bakhita , aimée et détestée.

Publicités