Pari(s) d’amies Paris divers

Hello, cher.e.s Tou.te.s!

Comment va ce début d’avril? Aujourd’hui il se raconte en Bd.
Je vais vous parler d’une petite lecture faite il y a quelques temps que j’ai ressortie après un dimanche marquant.

 

Pari(s) d’amies de Rockaya Diallo.

BIS

Vous la connaissez sans doute de part ses prises de positions tranchées sur les ondes et ses opinions qu’elle n’hésite pas à porter haut et fort. La sista Rockaya ne recule devant rien ni personne. Elle porte son militantisme à bras le corps et combat le cliché où qu’il se cache. Que l’on soit de son banc ou pas, on ne peut que lui reconnaître un fin nez critique et un parcours qui force le respect. Auteure, journaliste, chroniqueuse et animatrice tv-radio, sont les nombreux costumes professionnels qui jallonent ledit parcours. Une femme d’opinion, de force, de convictions mais surtout une femme Noire qui en impose.

Son travail pour la représentativité noir.e est pavé d’écrits, de reportages et donc de bd.

Pari(s) d’amies parait en 2015 aux éditions DELCOURT

Cassandre revient à Paris après avoir passé deux ans aux USA, où elle a appris à percevoir sa condition de femme métisse autrement. Elle assume maintenant pleinement cette facette d’elle-même (cheveux crépus compris) et revient auprès de ses proches un peu perdue, mais pleine de cette identité acceptée. Sa bande d’amies, d’origine diverses et elle-même forme un cocon de femmes puissantes dans leur être. Leurs origines diverses n’empêche en rien une amitié sincère, au contraire.

PlancheA_242779

Ce qu’on en a pensé: 

Pari(s) d’amies faisait parti de mes conseils cadeaux pour le kwanza’a 2017 (ici). L’ayant reçu en cadeau quelques temps auparavant(merci mes proches), je l’ai dévoré en quelques instants. J’y suis néanmoins revenue ce week-end après une rencontre avec des femmes puissantes un dimanche après-midi. Rencontre qui m’a énormément marquée et fait réfléchir à ce qu’est pour moi la notion de « soeurs amicales ». Donc plongée dans ma bibliothèque.

Pari(s) d’amies est selon moi, l’illustration de l’expérince amicale féminine que nous avons toutes avec plus ou moins de nuances. PariS d’amies oui mais pas que, Lyon d’amies également Bordeaux d’amies, Toulouse, Marseille, Douala, Londres,Tokyo,New york, Pointe à pitre…
Il me semble que la constante amicale entre femmes basée sur le soutien, les glaces, le vin, la pizza et les sushis ou autre selon la région du monde où vous êtes reste pour beaucoup la même.

L’humour et le graphisme minimaliste n’enlèvent rien au charme de cet ouvrage. Entre cheveux crépus et parents envahisssants, le ton est assez rythmé.

Pour le côté militant de la bd, les cheveux de Cassandre, le voile de Malika ou encore le petit copain « autosexué » de Claire font le show et distillent les opinions bien tranchées (et qui tombent sous le sens pour moi) des personnages. Entre clichés et perception biaisés, les cinq amies se déterminent professionnelement, sentimentalement.

On apprécie au passage la force de caractère et le courage de Cassandre qui compte bien se faire une place dans le monde de l’entreprise en créant sa boite.

 

téléchargement (1)

On peut parfois trouver certaines situations dépeintes sous un certain raccourci, et les dialogues manquent sans doute de profondeur, le format Bd ne permettant sans doute pas d’aller aussi loin que le ferait un autre support littéraire. Autre aspect qui m’a un peu fait grimacer, c’est ce mini culte aux USA que l’on ressent tout au long de la bd. L’idée par exemple que le mouvement Nappy verrait ses origines aux USA. Ou encore que les femmes noires auraient beaucoup plus la possibilité d’être elles-memes, et de s’accepter sous les cieux américains…hmmh pas totalement d’accord. Mais ça c’est un autre débat ;p Toutefois, la bd reste fraiche et se lit rapidemment.

En résumé, une bd qui allie l’humour à la représentation des femmes, de la diversité culturelle française et militantisme sous un coup de crayon simple et efficace, bien qu’elle prenne parfois quelques raccourcis.  Moi je vote tout de même pour et vous qu’en avez-vous pensé? N’hésitez pas à m’en faire part en commentant  😉

Merci à tou.te.s d’être passé.e.s et à très vite

 

Chocolatement votre,

danicourt

 

 

 

 

 

 

La demoiselle Chocolat

Pssst:  Sources images: Google

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s