L’écrit comme la vertu trouve t-il toujours sa récompense?

La saison littéraire foisonne d’actus et surtout de prix c’est bien connu. Cet été n’y aura pas fait exception.
J’ai voulu m’intéresser à ces prix, surtout à ceux consacré à la littérature Afro. Ma question « y a -t-il des prix exclusivement Afro ? » s’est très vite transformée en « combien y en a-t-il ? ».

Pour peu que l’on lise, on a forcément déjà ouï dire des prix littéraires. Tout du moins des plus fameux tels que le Goncourt, le Pulitzer, le prix Hennessy, le prix des quais du Polar etc… Mais de ceux qui magnifient la littérature africaine qu’en est-il ? J’ai donc décidé d’en dresser une liste (NON EXHAUSTIVE).

Commençons par l’un des plus connus et reconnu :
Le GRAND PRIX littéraire d’Afrique Noire. Créé en 1961 par L’ADELF (Association des écrivains de langue française fondé en 1926 et reconnu d’utilité publique en 1952), ce prix récompense « les écrivains de langue française originaires de l’Afrique subsaharienne, ou un ouvrage concernant cette zone géographique, en excluant les traductions ». Il a été décerné entre autres à Blick Bassy pour son génial et truculent  « Moabi Cinéma »  en 2016.

le moabi

Parlons ensuite du prix Ivoire ou encore prix Ivoire pour la littérature Africaine d’Expression Francophone. Fondé par l’association Akwaba culture en 2008 (Côte d’Ivoire), il récompense les œuvres produites par des écrivains africains en français ou traduites en français, il en est à sa 10 ème édition cette année. Édition qui verra primé l’un des 6 finalistes suivants le 11 Novembre à 20h :
Antoinette Tidjani Alou (Jamaïque/Niger), On m’appelle Nina, roman, éd. Présence Africaine ;
– Khalil Hachini Idrissi (Maroc), La foi n’est convoquée que les jours de fête, poésie, éd. La Croisée des chemins ;
– Marina Niava (Côte d’Ivoire), American Dreamer, éd. Néi-Céda ;
– Blaise Ndala (RD Congo), Sans Capote ni Kalachnikov, roman, éd. Mémoire d’Encrier ;
– Johary Ravaloson (Madagascar), Vol à Vif, roman, éd. Dodo Vole ;
– Sylvestre Simon Samb (Sénégal), Terra incognita, roman, éd. Spinelle.

Vient ensuite le prix de l’auteur engagé par l’association la CENE LITTERAIRE (Cercle des amis des écrivains noirs engagés) basée en suisse. Et qui met en exergue les auteurs noirs dont le livre engagé met en valeur une cause humaine, sociétale et/ou culturelle. Il a vu primé cette année lors du salon du livre de Genève, Abdelaziz Baraka Sakin pour son roman « Le messie du Darfour » traduction française parue en 2016 aux Editions Zulma.

le-messie-du-darfour-dabdelaziz-baraka-sakin

Cette même association a récompensé du Prix de l’engagement littéraire, l’œuvre de vie de la grande dame de lettres Aminata Sow Fall, le 22 Juillet dernier.
Le prix de l’engagement littéraire vise à distinguer un(e) écrivain(e) Noir(e) engagé(e) tout au long de sa carrière dans la défense ou la promotion d’une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou historique en lien avec le monde Noir.

Parlons maintenant du jeune prix international Bernard Dadié de la première plume. Crée en 2016 par la chaine de télévision SUD 1 ère, en hommage à celui qui est considéré comme le « doyen des lettres africaines » le fameux écrivain Bernard Binlin Dadié. Il a pour ambition de révéler les talents jamais publiés.

PRIX-BERNARD

Autre prix hommage à une grande personnalité africaine, Homme de lettres et écrivain connu pour ses prises de positions et ses ouvrages très critiques envers les gouvernements africains post-coloniaux, le prix Ahmadou Kourouma. Initié au salon africain, lors du déroulement du Salon International du livre et de la presse en 2004 à Genève, il récompense chaque année un ouvrage, essai ou fiction consacrée à l’Afrique noire et dont l’esprit est en accord avec l’héritage d’indépendance, de lucidité et de clairvoyance laissé par ce grand romancier qu’était Ahmadou Kourouma au travers de ses œuvres. Lauréat cette année, Max lobe avec « confidences »

bd_pierrealbouy_prix_kourouma_270428_pal8191

Le grand prix du roman Metis quant à lui, est un prix prônant les valeurs du métissage, d’humanisme et de diversité. Fondé en 2010 par la ville de Saint Denis (île de la réunion) il récompense un livre « adulte francophone » d’une dotation de 5000 €.

L’«Association Éthiophile», créée en mars 2015, attribue le Prix Éthiophile chaque année, pour couronner des textes francophones : romans, poésie, théâtre, essais (Afrique, Caraïbe, Maghreb).

Par extension, le prix des 5 continents de la Francophonie mets également en valeur parmi ses lauréats et finalistes, l’Afrique. Créé en 2001, le Prix des cinq continents récompense chaque année un texte de fiction narratif d’expression française. Les 10 finalistes de cette 16ème édition étant pour la plupart issu du continent.

bandeau-28-4-2_copie-2

Terminons avec le prix FETKANN (fête de la canne en créole) Maryse condé.
Qui a vu récompenser l’auteur et musicien Gaël Faye en 2016 pour son premier ouvrage « Petit Pays ». Fondé par le C.I.F.O.R.D.O.M. (Centre d’Information, de Formation, Recherche et Développement pour les originaires d’Outre-mer) au lendemain de la loi Taubira reconnaissant la traite negrière en Afrique, aux Amériques, aux Caraïbes, dans l’Océan Indien et en Europe comme crimes contre l’humanité. Visant à encourager et à récompenser des œuvres littéraires en faveur des principes républicains (liberté, égalité, fraternité) et du travail de mémoire des pays du Sud. Il s’agit de valoriser la culture du monde noir par le biais de la littérature et de prévenir toute forme d’intolérance ou autres actes répréhensibles contre les droits fondamentaux de l’être humain. Ce prix est ouvert à tous.

FAYE-Gaël-Petit-pays prix feetkann

Voilà donc  une petite liste non exhaustive qui aura en parti répondu aux deux questions initiales. En connaissez-vous d’autres ?

 

 Petit article que j’ai bien aimé ici sur le salon du livre 2017 😉 

Chocolatement vôtre, La demoiselle chocolat.

images-4

2 réflexions sur “L’écrit comme la vertu trouve t-il toujours sa récompense?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s